04 78 54 22 81
8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

La robotique émergente dans les métiers de la Sécurité/Sûreté

La robotique émergente dans les métiers de la Sécurité/Sûreté.

Dans un monde ou la technologie avance à la vitesse de la lumière, nos métiers évoluent et prennent le tournant des avancées.

Il faut l’avouer, dans certains cas les risques sont trop présent pour envoyer une équipe de surveillance, de détection, ou bien encore d’intervention. Pour éviter toutes conséquences dommageables, la technologie nous propose aujourd’hui des appareils de hautes qualités pouvant faire office d’intervenant premier.

Aujourd’hui nous pouvons travailler avec des drones, qu’ils soient aériens où terrestres et même flottant ou sous-marin, les entreprises de sécurité, la Gendarmerie et encore l’Armée utilisent de plus en plus ces dispositifs. Alors, pour surveiller des sites à risques, des zones de stockages, un espace de crash aérien, des départs d’incendie, toutes les situations ont une solution robotique. Nous pouvons délimiter, surveiller, renseigner, visualiser, le drone en soit qu’il vol, roule ou nage peut s’approprier une caméra, un détecteur de chaleur, infrarouge, de mouvement, et tout autre système de détection d’intrus et de malveillance. En partie autonome, ils exigent l’intervention de professionnels pour contrôler, guider, vérifier, analyser, et demander des renforts si nécessaires.

Mais le drone ne s’arrête pas à la catégorie dite de surveillance, il est aussi capable de protéger et de défendre. Ainsi, pour les alertes à la bombe, les démineurs utilisent maintenant des robots télécommandés capable non seulement de vérifier sans même toucher le « colis suspect » s’il est atteint d’un engin explosif mais en plus de pouvoir le désamorcer à distance et donc diminuer le risque de dommage humain. L’armée et l’industrie Française de la défense met aussi de plus en plus en oeuvre des robots de défense, pouvant envoyer des charges électriques (type tazer) par exemple ou bien encore emprisonner via un lance-filet un intrus, et bien d’autres encore.

Nous sommes donc à l’aube de l’interactivité Homme/Robot, qui à défaut de remplacer comme beaucoup peuvent le penser, est présent pour une alliance, une coopération, un allègement et surtout éviter un risque Humain important dans certains cas.

Le drone et le robot tant civil que militaire, en sureté ou en sécurité, en prévention ou en réaction, sont donc des armes de protection et/ou de défense de plus en plus utilisé et rependu dans un domaine qui ne cesse de progresser. Cependant, nous pouvons nous poser une question. Dans un monde, ou la menace terroriste est omniprésente, pouvons-nous laisser en libre-service la vente et le marché de la robotique et plus encore le drone de surveillance, qu’ils soient gadget ou plus sophistiqués alors que plusieurs actes de malveillances et de surveillances inconnus ont déjà été découverts.

La technologie robotique est en avancé surprenante, ne laissons pas n’importe qui l’utiliser si nous ne voulons pas devoir être amenés à nous renforcer encore plus …

Partager cette page

Actualités

Dernières offres

Inscriptions