8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

Interview d’une chargée de recherche

Peux-tu nous décrire la fonction de chargée de recherche ?

J’interviens sur la phase amont d’une mission de recrutement. Je suis chargée d’identifier, qualifier et présélectionner les candidats.

Plus précisément, après le brief fait avec le Consultant, afin de comprendre le poste et les compétences recherchées, je mets en place une stratégie de recherche : définition des sociétés cibles, des mots clefs des supports d’annonces, des outils de sourcing (jobboard, réseaux sociaux, site spécialisé…) et de l’approche directe (« chasse de têtes »). Une fois cette étape réalisée, je peux démarrer la recherche des profils cibles. On joue un rôle de détective. Quelle que soit la méthode utilisée, mon objectif est de sélectionner les candidats les plus pertinents et en phase avec le cahier des charges de mon client, afin de le satisfaire.

 

L’évolution des technologies a-t-elle modifié ta façon de faire ? Quels ont été les changements les plus marquants dans le recrutement ces 5 dernières années ?

Oui, l’arrivée des réseaux sociaux a modifié petit à petit le recrutement. Il y a quelques années, les recruteurs diffusaient les annonces et attendaient que les CV arrivent. Aujourd’hui la majeure partie des candidats potentiels sont sur les réseaux et c’est à nous, recruteurs, d’aller les chercher. Les candidats sont très sollicités aujourd’hui du fait de leur visibilité. Nous devons donc les « séduire » alors qu’avant c’était l’inverse. Les moyens d’atteindre les candidats ont également changé. Auparavant, je contactais les candidats par téléphone principalement. Aujourd’hui j’utilise divers moyens de communications : mail, sms, téléphone et j’essaie de voir lequel est le mieux adapté. L’approche est aussi différente, je dois mettre en confiance les candidats et leur « vendre » le poste. Le chargé de recherche a désormais un rôle de vendeur.

 

Les candidats ont-ils changé ?

Les candidats ont changé oui, ils ont évolué avec la société. Leur relation au travail a changé, ils veulent travailler, mais à leur rythme et en ayant un équilibre vie professionnelle et vie personnelle.

 

Quelles sont les compétences /qualités requises pour réussir dans ce métier ?

La capacité d’écoute en est une, aussi bien pour bien comprendre les enjeux du poste à pourvoir et pour échanger des candidats.

Un sens du relationnel est nécessaire aussi bien en interne (échange avec les Consultants) qu’en externe avec les candidats et les clients.

Cela demande également beaucoup de curiosité : il faut se renseigner sur les différents postes /fonctions et secteurs d’activité. Cette compétence est importante aussi pour se tenir informé de l’évolution du recrutement, des nouvelles méthodes…

Persévérance et pugnacité sont indispensables (on ne lâche rien !!!) : certains recrutements peuvent durer des mois !!

Enfin, la compétence commerciale est devenue primordiale. Et oui aujourd’hui le recruteur doit vendre son poste et donc séduire son « client ».

 

Selon toi, le Chargé de Recherche est-il plutôt recruteur ou vendeur ?

Je dirais les 2 mais avec un glissement vers une attitude plus commerciale. Notre rôle est d’attirer les candidats dans un premier temps et bien entendu de les évaluer, donc les compétences d’un recruteur restent nécessaires !

 Qu’est-ce qui te plait particulièrement dans ton métier ?

L’humain est au cœur de mon métier. Les échanges avec les candidats sont très enrichissants.

Je découvre des fonctions différentes, des organisations d’entreprises variées. C’est un métier où j’apprends tous les jours. C’est un métier de partage, d’échange, on fonctionne en équipe. Il y a un véritable binôme qui se fait avec le Consultant.


  M.G.

 

Actualités

Inscriptions

Partager cette page