8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

Comment les recruteurs analysent-il les cv ?

A vrai dire, chacun sa méthode, mais de grandes règles ou principes restent !

Il est de commune mesure de dire que nous passons 40 secondes à 1 mn pour lire un CV. Le but est de trouver les candidatures les plus pertinentes pour passer à l’étape suivante, l’entretien (téléphonique ou physique).

Avant toute analyse, il est donc primordial de définir un profil idéal ou profil type : compétences demandées, lieu d’habitation, nombre d’années d’expériences, formation. Une fois ces critères définis, nous pouvons commencer la lecture des candidatures. La fiche de poste d’un recruteur est sa « bible » ! (voir article de Fanny).

La lecture se fait de haut en bas et de droite à gauche.

 

Les premières secondes se font sur le lieu d’habitation, on regarde si toutes les coordonnées sont indiquées pour éviter de les chercher !! Viennent ensuite les expériences professionnelles avec le poste occupé actuellement, l’entreprise avec son secteur d’activité, le nombre de collaborateur et le CA réalisé ainsi que les missions réalisées. Un CV doit comporter des données chiffrées afin de témoigner des résultats des missions réalisées. Puis les expériences suivantes sont passées au crible avec les postes occupés et les compétences clés ainsi que la stabilité du parcours professionnel. Ensuite les études, si le profil demandé exige une formation particulière (technique, supérieur ou un d’un domaine particulier).

Donc un CV clair, précis, hiérarchisé et daté permettra une analyse plus rapide et pertinente. Les informations capitales doivent être immédiatement identifiables. Les centres d’intérêts extra professionnels comme les loisirs ou le sport peuvent révéler des traits de caractères du candidat s’ils sont réellement pratiqués) et apportent un plus.

 

Que le CV soit vendeur ou non, l’essentiel reste l’adéquation entre le profil du candidat et la définition de poste. Il faut aussi parfois savoir lire entre les lignes c’est pourquoi qu’un CV ne suffit pas… et un échange téléphonique puis un entretien en face en face sont indispensables.

Actualités

Inscriptions

Partager cette page