8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

TOP 4 des innovations architecturales connectés

Ecologique, Connecté et Moderne : voici les trois mots synthétisants
les prouesses techniques réalisées par ces architectes 2.0

1 – Un projet Made in France
C’est l’architecte Edouard François qui a eu l’idée d’un bâtiment à la façade verte : vêtu de 380 pots rempli de bambou, la construction se présente dans un décor urbain (17ème arrondissement de Paris) et a la particularité de proposer une diffusion de chaleur et de lumière à l’intérieur du bâtiment grâce aux plantes qui entourent l’édifice.

2 – Tours Al Bahar
Deux tours jumelles situées au centre d’Abu Dabi aux Emirats Arabes Unis, revêtu d'un système d'ombrage dynamique destiné à réduire le gain solaire du bâtiment de 50%, les Al Bahr Towers testent les limites du design dynamique. La façade est dotée d'un système inspiré du traditionnel « moucharabieh » sauf que celui-ci est informatisé afin de s'adapter aux conditions météorologiques changeantes. Le moucharabieh est un dispositif de ventilation naturelle forcée fréquemment utilisé dans l'architecture traditionnelle des pays arabes. La réduction de la surface produite par le maillage du moucharabieh accélère le passage du vent. Celui-ci est mis en contact avec des surfaces humides, bassins ou plats remplis d'eau qui diffusent leur fraîcheur à l'intérieur du bâtiment.

3 – GA Smart Building
Conçu par CDA Architectes, le nouveau siège de la société GA Smart Building est certifié «NF Bâtiments tertiaires - démarche HQE TM» grâce à une enveloppe efficace et un aménagement optimisé pour des besoins bioclimatiques réduits: triple épaisseur de vitrage, isolation renforcée de l’enveloppe en béton poli, 100 % de bureaux en premier jour, etc.

Il affiche ainsi une consommation d’énergie réelle inférieure à 25 kWh/m2/an pour les postes liés au confort (chauffage, refroidissement, ventilation, éclairage et eau chaude sanitaire).
Ces consommations sont compensées par l’intégration de panneaux photovoltaïques (80 MWh/an) en toiture couplés au recours à la géothermie pour le chauffage et le rafraîchissement des bureaux.
Dans une logique de smart grid, le GA a prévu de redistribuer le surplus de production photovoltaïque aux bâtiments voisins du parc. Des bornes de recharge des véhicules électriques du siège sont aussi présentes.

4 – Akhmat Tower
La tour Akhmat, complexe multifonctionnel, porte le nom du premier président de la République tchétchène, héros de la Fédération de Russie - Akhmat Haji Kadyrov. Le complexe sera situé au centre de la ville de Grozny, sur le côté droit de la rivière Sunzha, et deviendra un lieu de spectacle non seulement pour la capitale de la République tchétchène, mais également pour l'ensemble de la Russie. L'unicité du projet réside dans sa position géographique. Ce sera le 1 er gratte-ciel d'Europe construit dans une zone de forte sismicité. La résistance sismique de Tower est sans égale dans le monde en raison de concepts structurels et technologiques conçus à cet effet.

Le bâtiment présente un caractère composite de l'architecture traditionnelle nakh (tchétchène) en raison de son horizon et de ses proportions. En particulier, l'aspect architectural des tours ethniques tchétchènes (12-16 siècles) est au cœur du projet. Le MFC « Akhmat Tower » représente la modernité, le développement et les hautes technologies de manière interchangeable avec les traditions et l'histoire du peuple tchétchène.

Le MFC « Akhmat Tower » sera le plus haut bâtiment du territoire de la Fédération de Russie et de l’Europe.

AD

Actualités

Inscriptions

Partager cette page