04 78 54 22 81
8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

Comment fidéliser ses collaborateurs ?

Qu’il est agaçant et frustrant de découvrir que votre collaborateur va vous quitter…

Ce collaborateur a, en son temps, intégré une entreprise avec son vécu, sa formation, son parcours, ses compétences mais également - et surtout - ses envies, ses aspirations, ses ambitions. L’entreprise se doit donc de l’accueillir avec toutes ses composantes tout en étant capable de lui fournir un emploi durable et qui corresponde à ses compétences et ses attentes. Une fois intégré, encore faut-il pouvoir fidéliser son nouveau collaborateur.

 

Voici quelques leviers et outils qui peuvent contribuer à garder et motiver les salariés outre une augmentation de rémunération :

Se focaliser essentiellement sur le salaire est risqué car cela réduit l'intérêt porté à l'entreprise, vous devriez ainsi considérer vos collaborateurs comme des clients internes, être à leur écoute et comprendre leurs attentes et leurs envies. Les critères qui sont aujourd’hui primordiaux sont les possibilités d’évolution (mission, hiérarchie, formation) au sein de l’entreprise et l’équilibre vie privée/vie professionnelle.

Si un salarié se sent bien dans son travail et qu’il est reconnu, il est rare qu’il envisage de quitter l’entreprise. Un employé motivé est un salarié que l’on valorise au quotidien en l’impliquant dans un certain nombre de projets et de décisions. Il aura le sentiment de faire partie intégrante de l’entreprise et de participer à la réussite de la société.

 

Le cadre de travail fait partie d’un atout indéniable. 

Tous les moyens sont bons pour améliorer le quotidien des collaborateurs, comme la conciergerie (pressing, cordonnerie, retouches, repassage, soins esthétiques…), concept anglo-saxon qui se développe petit à petit en France. Autre avantage plébiscité par les salariés, les crèches d’entreprises, un service qui peut être subventionné en partie par l’Etat (l’entreprise doit répondre à un certain nombre de critères). Enfin un autre concept fait son apparition : la mise en place de salle de sports, pour aider les salariés à évacuer leur stress ; mais plus complexe dans sa réalisation, puisque tout cela dépend de la taille de l’entreprise.

Pour conclure, divers moyens sont possibles et envisageables pour garder ses collaborateurs en fonction de la taille de l’entreprise.

Une chose est sûre, l’entreprise et son dirigeant doit faire « le deuil » de l’employé fidèle et loyal. C’est désormais dans la culture des nouvelles générations de « zapper » d’un travail à l’autre, et un manager efficace devra en tenir compte dans son pilotage d’équipe.

 

 

Actualités

Inscriptions