04 78 54 22 81
8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

Les salons professionnels sont-ils utiles ?

On entend très souvent: « J'y vais, ou je n'y vais pas ??? » et régulièrement les arguments avancés sont « Cela prend du temps - C'est cher - Plus personne n'y va - Cela bloque mes équipes - Cela ne rapporte rien - etc ... ».

Certes, notre environnement macroéconomique est compliqué depuis désormais presque 10 ans (eh oui, 2017 est dans 2 ans) et les budgets de communication ont été largement amputés, comme d'ailleurs d'autres lignes de dépense (le recrutement par exemple) et de nouveaux supports ont été en parallèle largement développés (incentive, actions  commerciales locales, etc …).

De la même manière, la fréquence des nouveautés a aussi évolué, ainsi les lancements de produits et services se font désormais – et depuis longtemps - tout au long de l'année et n'attendent pas tel ou tel salon professionnel.

Les organisateurs de salons aussi dû ainsi évoluer, en tout cas dans nos univers de la Sécurité-Sûreté. Les grands salons nationaux (Expoprotection, APS, Préventica, IBS, … ainsi que désormais Access Security) privilégient le plus souvent des surfaces plus homogènes avec une organisation plus efficace. Le marketing amont fait venir de plus en plus de visiteurs, et ceux-ci étant plus ciblés - ce qui est l'objectif principal du salon. Des soirées thématiques sont également apparues (Gala de la Sécurité, Securicase, ...)

La délocalisation par opposition au fameux “parisianisme”, fait aussi des émules avec l'apparition de salons «région» (tels que Préventica ou encore Access Security) ainsi que les road-shows, portés le plus souvent par les fabricants et les distributeurs avec un marketing local et chirurgical.

Il faut donc garder en mémoire que tous ces salons restent une vitrine institutionnelle où il est malgré tout nécessaire d'être présent ne serait-ce que pour rencontrer ses (ex)collègues, ses partenaires, (… ses concurrents!), dans un environnement centralisé et faute de quoi on s'expose rapidement aux commentaires du type : « Tiens, 'X' n'y pas cette année, ... ça va si mal chez eux ??? »  Ce qui prouve bien par ailleurs que la virtualisation des relations et de la communication – bien qu'utile – a ses limites.

Pour mémoire, SECURE conseil expose depuis déjà 3 ans sur les salons Expoprotection, APS, et Préventica, (... et nous serons sans doute présents à la prochaine édition de Access Security).

Donc nous vous donnons rendez-vous à Paris le 29 septembre (APS) et à Lyon le 13 octobre (Préventica).

 

 

 

 

 

 

 

Actualités

Inscriptions