04 78 54 22 81
8e15abe4c5de16eaf946246afda36fc7.jpg

Soft Skills ou savoir-être (sept 2016)

Traduction de soft skills : « capacités douces ».

 

 

 

Cela désigne les qualités humaines intrinsèques qui font la personnalité d'un individu. Elles relèvent de l'intelligence émotionnelle. Par opposition aux hard skills, qui désignent un savoir-faire et des compétences techniques validées par une formation.

Il n’existe pas vraiment de liste établie ou encore une typologie ou une nomenclature des soft skills. Mais nous pouvons en citer quelques uns : l’aisance relationnelle, l’autonomie, l’adaptabilité, l’esprit d’équipe… Ce sont des qualités que nous développons tout au long de nos parcours individuels et collectifs. Elles nous permettent d’évoluer de façon efficace dans nos tâches quotidiennes et dans nos relations interpersonnelles. Que serions-nous sans notre capacité de concentration, d’observation, de motivation, notre créativité, notre gestion du stress, notre optimisme ou notre adaptabilité ?

En France notamment, il a fallu du temps pour passer de la qualification à la compétence : le modèle de la qualification se rattachait au poste de travail, au départ, donc sans tenir compte de l’individu ni du contexte de travail. Le modèle de la qualification a progressivement évolué pour en arriver à remplacer le concept de poste de travail.

En 2000, les mentalités évoluent et les entreprises favorisent les qualités humaines, où le salarié s’engage à élargir ses compétences, et l’entreprise à construire des carrières fondées sur les compétences acquises et non plus sur les postes disponibles. Parallèlement, le principe d’une évaluation des compétences individuelles en situation de travail est reconnu à l’entreprise. D’où l’utilisation fréquente aujourd’hui en entreprise ou en Cabinet de Recrutement, des tests de personnalité (MBTI, SOSIE, 16 PF DE CATTELL…) qui apporte un outil et une aide complémentaire à l’analyse des profils.

En identifiant ses propres soft skills, et en sachant comment bien les utiliser et les mettre en avant, vous allez même avoir une longueur d’avance sur vos « concurrents » (j’entends par « concurrents » les « collègues-concurrents » qui visent la même évolution professionnelle que vous, ou bien les « candidats-concurrent » au même poste si vous êtes en recherche d’emploi, etc.)

Les soft skills sont aujourd’hui très prisées par les recruteurs et par les entreprises, qui n’hésitent pas à intégrer ces aspects dans leur processus de recrutement. Cela permet d’obtenir une sélection de candidats adaptés aux exigences, aux valeurs et à l’état d’esprit de l’entreprise.  Elles complètent les compétences techniques et en ce sens, le candidat (ou le collaborateur) qui réussit à se distinguer par ses compétences techniques mais aussi personnelles, aura de grandes chances de réussir aussi bien dans sa vie professionnelle que dans sa sphère privée.

MAIS la révolution digitale est là et nous parlons déjà des mad skills ou comment exprimer une personnalité singulière, différente voire déviante… à suivre !

 

PENSEZ Y, c’est votre savoir-être plus que votre savoir-faire qui fera la différence !

 

Actualités

Inscriptions